Rechercher

Sur ce site


Accueil > Annuaire > Fablet Marie

Marie Fablet
Maître de conférence universitaire - UCBL
courriel :
tél : 04 72 43 29 16
fax : 04 72 43 13 88
UMR CNRS 5558 - LBBE
"Biométrie et Biologie Évolutive"
UCB Lyon 1  - Bât. Grégor Mendel
43 bd du 11 novembre 1918
69622 VILLEURBANNE cedex
Bâtiment : Mendel 1er étage Bureau : 149

  • Thématiques de recherche

    Près de la moitié de notre génome est composée d’éléments transposables, séquences capables de se déplacer et de se multiplier le long des chromosomes. Certaines de ces séquences, les rétrovirus endogènes, sont les vestiges d’anciennes infections virales, aujourd’hui transmises d’une génération à l’autre de la même manière que les gènes cellulaires.

    L’équipe s’intéresse à la dynamique de ces séquences dans les génomes des populations naturelles, à partir du modèle d’espèces jumelles Drosophila melanogaster / D. simulans. La part du génome occupée par les éléments transposables dans les populations naturelles de ces espèces est très variable, ainsi que l’activité et la régulation de ces séquences, ceci permettant une approche comparative très puissante pour la dissection des différents mécanismes impliqués.

    L’une des pistes explorées pour expliquer cette variabilité concerne la régulation épigénétique de ces séquences répétées, en particulier par le biais de petits ARN interférants appelés piRNA. Nous étudions la variabilité de ce système de régulation en lien avec la variabilité du nombre de copies et de l’activité des familles d’éléments transposables, tant par des approches d’analyses de données de séquençage que par des expérimentations en laboratoire.

    Tirant, rétrovirus endogène de la drosophile, est notre élément transposable de prédilection. Il ne présente des copies euchromatiques, ainsi qu’un niveau d’activité significatif, que dans les populations est-africaines de D. simulans. Nous travaillons d’une part sur la dynamique de tirant dans ces génomes, ainsi que sur la variabilité des modalités de sa régulation, et d’autre part sur les mécanismes d’endogénisation de cette séquence et le trafic des particules virales dans la lignée germinale de la drosophile.

+Publications