Rechercher

Sur ce site


Accueil > Annuaire > Gibert Patricia

Patricia Gibert
Directeur de recherche - CNRS
courriel :
tél : +33 (0)4 72 43 29 10
UMR CNRS 5558 - LBBE
"Biométrie et Biologie Évolutive"
UCB Lyon 1  - Bât. Grégor Mendel
43 bd du 11 novembre 1918
69622 VILLEURBANNE cedex
Bâtiment : Mendel 1er étage Bureau : 125

It is not the strongest of the species that survives, or the most intelligent ; it is the one most capable of change

  • Current Research

    Plasticité phénotypique et réponses adaptatives aux changements environnementaux chez les insectes

    L’ensemble des êtres vivants est soumis à un environnement qui varie dans le temps et dans l’espace et, par conséquent, à des pressions de sélection changeantes. Cette hétérogénéité environnementale risque de s’accentuer dans les prochaines années en grande partie due aux activités humaines (changement climatique, introduction d’espèces invasives). Les changements climatiques vont affecter en premier les espèces incapables de réguler leur température interne, notamment les insectes.

    Je m’intéresse aux mécanismes de réponses adaptatives à ces changements environnementaux et plus particulièrement à la plasticité phénotypique. La plasticité phénotypique est généralement définie comme la capacité d’un génotype à produire différents phénotypes en fonction des conditions environnementales. La plasticité phénotypique est un phénomène généralisable à l’ensemble du Vivant que l’on retrouve chez toutes les espèces et pour une grande diversité de traits phénotypiques. L’outil de recherche pour étudier la plasticité phénotypique est la norme de réaction qui est la fonction qui relie les environnements auxquels un génotype particulier peut être confronté ainsi que les phénotypes qui peuvent être produits par ce génotype

    Les principales questions qui ont été abordées au cours de mes recherches sont les suivantes :

    • Comment analyser les formes des normes de réaction non linéaires ? Ces normes de réactions présentent-elles une variabilité génétique ? Comment ces normes vont-elles évoluer entre populations et entre espèces ? Ces comparaisons permettent-elles d’apporter des arguments en faveur d’une plasticité phénotypique adaptative ?

    • Comment la variabilité environnementale (fluctuation thermique) va-t-elle impacter la forme des normes de réactions ? Qu’en est-il de la complexité environnementale (combinaison de plusieurs facteurs) ?

    • Quelle est l’importance de la plasticité phénotypique comme mécanisme de réponse aux perturbations de l’environnement ?

    Depuis quelques années, mon activité de recherche s’est concentrée sur un projet concernant un événement très récent d’invasion biologique, qui implique un insecte ravageur des cultures de fruits, Drosophila suzukii.

    Pour plus de renseignements sur les projets en cours, vous pouvez cliquer sur les liens ci-dessous ou me contacter.

    • +Drosophila suzukii, une invasion biologique récente
  • People

    • Current students

      • +Julien Cattel
      • +Pierre Marin
    • Past trainees

      • +Maxime Nardin
      • +Emilie Delava
      • +Mathilde Poyet
      • +Christophe Plantamp
  • Documents

    PDF - 7.1 Mo
    HDR
    PDF - 4.5 Mo
    CV

+Publications