Rechercher

Sur ce site


Mai

le mardi 07 mai à 11:00

Baptiste Bedessem (IRPHIL - Lyon 3)

Salle de formation du PRABI

Quelle autonomie pour la recherche ? Analyses épistémologiques des conditions de la gouvernance des sciences

Lire la suite


le jeudi 09 mai à 13:00

James Leebens-Mack (Department of Plant Biology, University of Georgia)

Salle de formation du PRABI

Plant Phylogenomics : Elucidating the Evolution of Plant Genes, Gene Families and Genomes

Lire la suite


le jeudi 23 mai à 13:00

Steve Ramm (Université de Bielefeld)

Salle de formation du PRABI

Sex allocation and sexual conflict in hermaphrodites : from genes to behaviour and back again

Lire la suite


le jeudi 02 mai à 13:00

Philippe Nghe

Salle de formation du PRABI

Prebiotic dynamics of compartmentalized replicators

Lire la suite


le vendredi 10 mai à 11:00

Miguel Godinho Ferreira (IRCAN - Institute for Research on Cancer and Aging of Nice)

Salle de formation du PRABI

Zebrafish telomerase mutants as a new model for vertebrate ageing
Age is the highest important risk factor for the most prevalent human diseases, including cancer. Telomere shortening is thought to play a central role in the aging process in humans. The link between telomeres and aging is highlighted by the fact that genetic diseases causing telomerase deficiency are associated with premature aging and increased risk of cancer. For the last two decades, this link has been investigated (...)

Lire la suite


le jeudi 16 mai à 13:00

Molly Przeworski

Salle de formation du PRABI

An evolutionary perspective on meiotic recombination in vertebrates

Lire la suite


le mardi 28 mai à 13:00

Romain Azais (Inria team MOSAIC, Laboratoire RDP, Ecole Normale Supérieure de Lyon.)

Salle de formation du PRABI

Approximations auto-emboîtées des arbres non-ordonnés
Les arbres permettent de modéliser des situations variées en biologie : l’architecture des plantes ou de leur système racinaire, les lignées cellulaires, ou encore la structure secondaire de l’ARN.
Savoir traiter des données arborescentes peut donc permettre de résoudre des questions biologiques.
Afin de comparer ces données, on peut munir l’espace des arbres d’une métrique, dite distance d’édition.
A l’ère des données massives, le problème est alors (...)

Lire la suite