Rechercher

Sur ce site


Accueil > Annuaire > Valeix Marion

Marion Valeix
Chargé de recherche - CNRS
courriel :
tél : 04 72 44 82 77
UMR CNRS 5558 - LBBE
"Biométrie et Biologie Évolutive"
UCB Lyon 1  - Bât. Grégor Mendel
43 bd du 11 novembre 1918
69622 VILLEURBANNE cedex
Bâtiment : Mendel 1er étage Bureau : 144





Disciplines : écologie comportementale, écologie spatiale, écologie des communautés, écologie trophique, écologie fonctionnelle, écologie de la conservation.

Modèles biologiques : grands mammifères des savanes africaines

Thématique principale de recherche :
Je m’intéresse au rôle des interactions interspécifiques (prédateurs-proies, éléphants-autres herbivores, carnivores-carnivores, humains-carnivores) dans le fonctionnement des communautés de grands mammifères. Mes recherches, à l’interface entre comportement des individus et fonctionnement des communautés, portent sur la sélection de l’habitat, les déplacements et les stratégies d’approvisionnement des grands herbivores et carnivores. Mes travaux reposent sur des suivis de terrain (observations comportementales, technologie GPS), des expérimentations sur le terrain et de l’analyse de données.

Localisation des recherches : Mon terrain principal est le parc national de Hwange, au Zimbabwe, site Zone Atelier du CNRS. (ZA Hwange)

Collaboration principale : La plupart de mes travaux sont conduits en collaboration avec des chercheurs de la Wildlife Conservation Research Unit (WildCRU) du département de zoologie de l’Université d’Oxford, où je suis chercheuse associée .

Mes étudiants :

En cours

Elise Say-Sallaz

Thèse sur l’importance du contexte multi-prédateurs pour comprendre les interactions prédateurs-proies (co-dirigée avec Hervé Fritz).

Elise étudie les réponses comportementales du zèbre à ses deux prédateurs principaux : le lion (chasseur à l’affût) et la hyène tachetée (chasseur cursorial), et s’intéresse à l’utilisation de l’espace par les deux prédateurs pour tester des mécanismes de facilitation intra-guilde ou d’interférence.

Thèses soutenues

Nicolas Ferry

Thèse soutenue en 2018. "Processus impliqués dans le fonctionnement des communautés de grands mammifères : le rôle des éléphants dans les relations prédateurs-proies" (co-dirigée avec Stéphane Dray et Hervé Fritz)





Moreangels Mbizah

Thèse soutenue en 2018. "Rôle de l’abondance et de la distribution des ressources dans l’écologie du lion d’Afrique dans une savane semi-aride" (co-dirigée avec Andrew Loveridge et David Macdonald).





Stéphanie Périquet

Thèse soutenue en 2014. "Sharing the top : how do spotted hyaenas cope with lions ?" (co-dirigée avec Hervé Fritz et Eloy Revilla).





+Publications