Rechercher

Sur ce site


le mercredi 07 octobre à 12:30

Docteur Assia JAILLARD (Neurologue à Grenoble)

Neuro- Cardio B13 – Salle de conférence

par Vincent Daubin - 7 octobre 2015

Recherche de biomarqueurs de la récupération motrice dans l’AVC en imagerie multimodale

L’accident vasculaire cérébral est une cause majeure de handicap acquis chez l’adulte. Les biothérapies ont montré un effet bénéfique sur la plasticité neuronale (synaptogénèse, angiogenèse, repousse dendritique et immunomodulation) et la récupération neurologique en ischémie expérimentale. D’après les critères du consortium STEP sur les biothérapie dans l’AVC, la démonstration de l’effet des CSM requiert plusieurs étapes : 1) Un nombre plus important de patients dans les études ; 2) Une meilleure compréhension des mécanismes de régénération cellulaire et de réorganisation neuronale chez l’homme afin de déterminer les patients susceptibles de répondre au traitement ; 3) Une évaluation quantitative de l’effet des CSM par l’introduction de biomarqueurs de neuroimagerie, en particulier de l’imagerie fonctionnelle et de la mesure de l’intégrité de la substance blanche en imagerie de diffusion. Le projet HERMES a tenté d’identifier des biomarqueurs d’IRM dans le cadre d’un essai clinique ISIS (PHRC2007 CHU de Grenoble) incluant 31 patients ayant présenté un AVC de moins de 2semaines. Le protocole d’imagerie cérébrale a permis de modéliser la récupération motrice en fonction de l‘étude en IRM fonctionnelle de l’activation ces réseaux moteurs par une tâche motrice (IRMf), de la connectivité structurale par l’étude du tenseur de diffusion (DTI), et de la connectivité fonctionnelle de repos (rs-IRMf), en ajoutant l’étude de la perfusion cérébrale et de la réserve cérébro-vasculaire au CO2. L’intérêt de ces biomarqueurs d’imagerie est également d’évaluer l’effet du traitement sur la récupération motrice à 6 mois. La validation de des biomarqueurs de neuroimagerie, permettra de tester leur utilisation dans le cadre de l’essai clinique multicentrique européen (RESSTORE) testant l’effet des cellules souches allogéniques dans l’AVC subaigu incluant 400 patients.
Contact : Mme Mariethé CHAUMEIL
Inscription gratuite mais obligatoire avant LUNDI 05 OCTOBRE 2015
Courriel : mariethe.chaumeil@chu-lyon.fr