Rechercher

Sur ce site


le jeudi 10 octobre à 11:30

Gabriel Pigeon (Norvegian University of Life Sciences)

Salle de Réunion du haut batiment mendel

par Vincent Daubin - 10 octobre

La variation intra et inter-individuelle de la masse et ses conséquences sur la fitness et la dynamique de population

Tous ne sont pas égaux. Les différences phénotypiques entre individus sont à la source de leurs différences de fitness. Chez les ongulés, la masse est un trait déterminant pour la survie et en reproduction. Mon doctorat et mon post-doctorat visaient à approfondir notre compréhension des causes des variations inter et intra-individuelles de la masse et de leurs conséquences sur la fitness et la dynamique de population. Pour ce faire, j’ai été chanceux de pouvoir travailler sur 2 projets à long terme (le mouflon d’Amérique au Canada et le renne au Svalbard) où les individus sont capturés, marqués et suivis tout au long de leur vie. Ceci m’a permis de quantifier l’importance relative de la variation génétique et plastique de la masse sur la dynamique de population. J’explore maintenant d’un point de vue plus mécanistique la variation plastique de la masse. Plus précisément, j’étudie les mécanismes menant aux grandes fluctuations intra-individuelles et interannuelles de la masse causées par l’interaction entre climat et reproduction.