Rechercher

Sur ce site


Mardi 3 novembre 2009

par Jean Lobry - 9 novembre 2009

Jean-Pierre Flandrois nous a présenté une recherche de Frédérique Billy sur l’origine du modèle de croissance dit de Gompertz [PDF]. L’article originel de Gompertz datant de 1825 est disponible [ici], il devrait vous permettre de mieux comprendre les difficultés de Champollion devant les hiéroglyphes. Un article plus récent de Winsor en 1932 permet de retracer l’origine du modèle [PDF]. Enfin, l’hagiographie de Hooker contient de nombreuses références bibliographiques sur les travaux de Gompertz [PDF].

Anne-Béatrice Dufour et Jean Lobry nous ont présenté une démonstration d’odfWeave qui est un paquet R qui permet d’intégrer automatiquement des résultats d’analyses statistiques (calculs, tables et dessin) dans un document openOffice. Les fichiers utilisés pour cette démo sont disponible ici pour le fichier d’entrée et pour le fichier de sortie. Comme ces documents ne sont pas complets, il est préférable d’aller consuster la dernière version mise en ligne sur le site pédagogique ici.

Marc Bailly-Bechet nous a présenté un problème qui semble simple de prime abord mais qui en fait ne l’est pas : comment analyser l’usage du code d’un génome sous la double contrainte du respect des fréquences en acides-aminés et des fréquences globales des 4 bases ? La principale difficulté dans le code génétique universel vient des sextets (Leu, Ser et Arg) [PDF].