Rechercher

Sur ce site


Nos approches : théorie, expériences et suivis longitudinaux

par Emmanuel Desouhant - 6 janvier 2015

Des mécanismes moléculaires aux populations en passant par les individus

     Notre cible d’étude demeure la réponse phénotypique (principalement le comportement) individuelle mais notre approche se veut résolument intégrative. Ainsi, nous avons, depuis quelques années, développé des travaux pour identifier les mécanismes qui sous-tendent ces réponses phénotypiques, leur flexibilité et leur variation inter individuelle.


     Pour répondre à cet objectif, nous avons développé des méthodes d’écophysiologie (afin d’étudier par exemple l’allocation d’énergie, les effets maternels, suivre dans le temps les constantes physiologiques grâce à des bio-loggers,…), d’écologie chimique (étude des signaux impliqués dans le choix des partenaires sexuels), de génétique quantitative (héritabilité de certains traits d’histoire de vie tels que la dispersion ou les traits de personnalité) et depuis peu nous développons la génétique du comportement et la transcriptomique (plus généralement les « omiques » appliquées au comportement) pour comprendre par exemple, les bases moléculaires qui sous-tendent le choix des partenaires.


     Les conséquences des réponses individuelles sur la dynamique des populations sont explorées via la modélisation (système dynamiques, EDO, simulations,..). De même les réponses évolutives sont abordées à travers des modèles de dynamique adaptative.