Rechercher

Sur ce site


le mercredi 21 novembre à 12:15

Pr J.B. HARDOUIN (Cancer UMR INSERM U1246 - SPHERE - Institut de Recherche en Santé 2 NANTES)

Faculté de médecine Lyon-Est – Rockefeller- Bâtiment Principal - Salle IML 1B

par Vincent Daubin - 21 novembre 2018

des méthodes de détermination de la différence minimale cliniquement pertinente (MCID)
sur des scores issus de données rapportées par les patients (PRO) à l’aide d’études de simulation : le projet MIDIPRES

Les données rapportées par les patients (qualité de vie, Symptômes anxieux et dépressifs, douleurs...) sont souvent synthétisées par des scores, qui restent difficile à appréhender aussi bien pour la recherche clinique que pour l’utilisation en pratique clinique quotidienne. Ainsi, une modification de la valeur du score au fil du temps reste difficile à interpréter en termes de changement ressenti par le patient. La différence minimale cliniquement pertinente (MCID) est une valeur seuil permettant de distinguer des changements faibles, de l’ordre d’une erreur de mesure, de changements plus importants représentant des changements perçus par le patient. Une revue systématique de la littérature sur la manière de déterminer la valeur de la MCID a montré qu’il n’y a aucun consensus sur la manière de la déterminer (plus d’une centaine de façon de faire différente retrouvée), et aucun travail méthodologique n’a visé à déterminer la meilleure façon de la déterminer. Néanmoins, plusieurs travaux sur des données réelles montrent des différences sensibles de valeurs de la MCID obtenues par différentes méthodes, mais reste limités pour déterminer la meilleure façon de faire. Le projet MIDIPRES (financement ANR 2016-2020) vise à déterminer la meilleure façon de faire pour déterminer cette MCID par le biais d’études de simulations. Dans ce séminaire, nous reviendrons sur les grandes familles de méthodes pour déterminer la MCID (définition par des experts, par des méthodes statistiques, ou à l’aide d’une variable Anchor), sur les disparités retrouvées dans la littérature, et sur notre première étude de simulations (méthode et résultats). L’étude de simulation confirme une forte disparité des valeurs obtenues à l’aide des différentes méthodes, et privilégie les méthodes liant le changement perçu à une variable Anchor pour déterminer la MCID.


L’inscription est gratuite mais obligatoire et doit se faire au plus tard le jeudi 15 novembre 2018 par courriel à paola.damaso@chu-lyon.fr