Rechercher

Sur ce site


Accueil > Annuaire > Charlat Sylvain > Wolbachia et introgression mitochondriale

Wolbachia et introgression mitochondriale

Les croisements entre espèces, même s’ils sont rares ou partiellement infertiles, constituent des sources potentielles d’introgression, c’est à dire de transfert de matériel génétique entre espèces. Un certain nombre de cas d’introgression mitochondriale ont été rapportés qui mettent en évidence le rôle des bactéries Wolbachia dans ce phénomène : du fait de leur capacité invasive et de leur liaison génétique avec l’ensemble du compartiment cytoplasmique, les Wolbachia peuvent visiblement faciliter le flux de mitochondries entre espèces. Ce projet vise à caractériser les histoires phylogénétiques du compartiment nucléaire dans le système SymbioCode, par une approche NGS (RADseq), dans l’objectif de comparer les phylogénies nucléaires et mitochondriales. Cette comparaison nous permettra d’évaluer la fréquence de l’introgression mitochondriale et le rôle joué par Wolbachia dans ce phénomène.

Collaborateurs : Marie Cariou (LBBE, doctorat en cours), Laurent Duret (LBBE) ; Hélène Henri (LBBE).