Présentation générale

Le laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE) a été créé en 1966 par Jean-Marie Legay (1925-2012) avec pour objectif d’intégrer la biométrie (étude quantitative des êtres vivants) dans la démarche scientifique pour répondre à des questionnements en biologie des populations. Jean-Marie Legay a été précurseur de l’interdisciplinarité dans les sciences de la vie en développant les approches de formalisation mathématique pour rendre compte de l’organisation des systèmes biologiques complexes. Le développement du laboratoire s’est construit sur cette conception de la démarche scientifique.

Aujourd’hui, le LBBE s’appuie sur trois piliers : (i) la biométrie avec des développements méthodologiques en statistique, informatique et mathématique pour la modélisation du vivant ; (ii) l’écologie et l’évolution abordées de l’échelle moléculaire et génomique à l’échelle des populations et communautés ; (iii) la santé, en développant la médecine de précision et la médecine basée sur les preuves. La spécificité du laboratoire provient de la synergie entre les questionnements méthodologiques et les problématiques en écologie, évolution et santé, afin de  développer un projet sur la santé, la dynamique et l’évolution du vivant à toutes les échelles. Afin de mettre en œuvre des travaux scientifiques centrés sur les thématiques de ces 3 piliers et aux interfaces, le LBBE est organisé en quatre départements scientifiques, qui comprennent chacun des équipes de recherche (Organigramme fonctionnel ).

Si nos recherches sont principalement fondamentales, elles s’articulent parfaitement à des enjeux de société majeurs qui comprennent d’une part la révolution numérique et l’accumulation de données, d’autre part l’anthropocène et la crise environnementale qui lui est associée, et enfin le développement des approches de santé globale et de santé unique.

Le LBBE assure également une forte activité de formation. Nous sommes impliqués dans la formation initiale à l’Université Lyon 1 où nous contribuons à l’enseignement de la biologie évolutive à tous les niveaux, à la formation des étudiants de santé ainsi qu’à l’enseignement de la méthodologie (statistique, bio-informatique, mathématique) aux biologistes. Ces activités pédagogiques s’accompagnent de responsabilités de mentions et parcours en Licence et Masters (Enseignement). De par le rattachement de certains de nos enseignants-chercheurs, nous contribuons également à la formation initiale des techniciens en biologie (IUT Génie Biologique Lyon 1) et des vétérinaires (VetAgro Sup).

Toutes ces activités bénéficient du travail des personnels impliqués dans le support à la recherche et à l’enseignement, personnels réunis au sein de 3 pôles mutualisés : le Pôle Biotechnologique, le Pôle Informatique et le Pôle Administratif.